Correction

L’acquisition des savoirs et des compétences passe par la mise en activité des élèves souvent sous la forme d’une application, d’un exercice, d’une production personnelle qu’il convient de corriger afin d’évaluer les acquis des élèves et de mesurer l’efficience de l’approche pédagogique adoptée par le professeur. Le statut accordé à l’erreur modifie la perception que les élèves ont de la correction. L’hybridation des enseignements offre des modalités nouvelles à la correction en centrant la relation du professeur à l’élève

- en présentiel, sur le moment de la correction et sur traitement rapide de l’erreur

ou

- en distanciel, en accordant une forme d’autonomie à l’élève dans cette étape de son apprentissage.

Les deux modalités sont appréhendées comme un instrument de régulation pédagogique ouverte sur une remédiation.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)