Théâtre - Festival Don Quichotte

, par Alexandre CORRE

Le Festival Don Quijote est l’évènement culturel qui réunit en France le plus grand nombre d’artistes et de professionnels en provenance d’Espagne, reconnus par le public et par la critique pour la qualité de leurs productions.

"L’édition de 2018 sera axée sur la création littéraire dans la période de 1898,
représentée par les auteurs emblématiques Miguel de Unamuno et Ramón del Valle-Inclán.

Le Festival proposera comme tous les ans des œuvres d’auteurs classiques et contemporains espagnols : Patxo Telleria, Manuel Cortés et Lucía Miranda.
Les poètes Federico García Lorca et León Felipe feront partie de la programmation de cette édition."

L’ensemble des pièces sera présentée en version originale surtitrée. Au programme :

- Unamuno : Venceréis, pero no convenceréis / vendredi 23 novembre 2018 à 20h

"Évocation théâtrale des derniers mois de la vie du philosophe humaniste Unamuno, à travers ses lettres, poèmes et surtout son célèbre discours prononcé au début de la guerre civile le 12 octobre 1936, jour de l’hispanité, à l’université de Salamanque."

- Eroski paraíso / dimanche 25 novembre 2018 à 16h

“Comédie sociale sur le retour d’une jeune femme diplômée de cinéma à son village de Galicie pour tourner un documentaire sur un hypermarché, anciennement « El Paraíso », salle des fêtes du village.
Portrait du déracinement de toute une génération transportée d’un paradis perdu à un paradis du bien-être consumériste qui s’écroule.”

-  El último tren a Treblinka / mardi 27 novembre 2018 à 20h

Inspiré de faits réels, c’est le récit interactif en immersion de la constitution d’une république des enfants, créée à l’initiative du docteur Korcsak, pédagogue et défenseur des droits de l’enfant, et mise en place au sein d’un orphelinat accueillant deux cents enfants juifs en 1942 dans le ghetto de Varsovie.

- Lorca, la correspondencia personal / mercredi 28 novembre 2018 à 20h

Parcours poétique, triste et joyeux, doux-amer, suivant le fil conducteur de la correspondance privée de Lorca, dans un jeu de deux acteurs, homme et femme, exprimant sa dualité, dans une mise en abime théâtrale si chère à Lorca.

- Fiesta, Fiesta, Fiesta / jeudi 29 novembre 2018 à 20h

Inspirée de l’expérience scolaire de l’auteure-metteure en scène, Fiesta raconte l’histoire d’un groupe d’adolescents dénommés “les sept mercenaires”, en classe de soutien de 3ème dans un collège espagnol. L’objectif de leur professeur est de faire réaliser un exposé sur les fêtes traditionnelles des différentes cultures d’origine des élèves et c’est dans un désordre organisé et festif que se prépare cet exercice.

-  Luces de Bohemia / samedi 1er décembre 2018 à 20h - dimanche 2 décembre à 20h

Cette pièce écrite en 1920 est un texte essentiel du théâtre espagnol, qui inaugure l’esperpento : vision déformée de la réalité. Valle-Inclan décrit une Espagne qui est la caricature d’elle-même.
Des personnages turbulents et des situations grotesques se succèdent tout au long du périple mondain et nocturne à Madrid, du poète aveugle Max Estrella, comme dans un chemin de croix païen ponctué de chœurs de tragédie grecque.

Prix des places et réservations ICI

Source des citations : http://www.theatre13.com/saison/spectacle/festival-don-quijote—3
http://festivaldonquijote.com

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)